Home

Après le goût amer qu’avait laissé Whatever’s Got You Down et la longue attente de 5 ans avant la sortie de son successeur, Samiam – groupe emblématique de Berkeley période pop-punk années 90 – revient avec Trips, huitième album de la formation enregistré aux Jingle Town Studios (complexe d’enregistrement appartenant à Green Day).

Pour le public qui avait déjà été bercé aux tubes comme « Bad Day », « Full On », « She Found You », « Sunshine » et la multitude de mélodies tant efficaces que poignantes qu’a pu composer ce groupe, des exploits discographiques comme Astray ou Clumsy ne sont plus reproductibles. On souhaitera simplement un meilleur album que le précédent. On attendra aussi une reprise des meilleurs ingrédients (riffs accrocheurs, mélodies simples mais efficaces, refrains ravageurs) qu’a pu employer le quintette pour nous faire vibrer dans nos jeunes années.

« 80 West » met déjà dans l’ambiance et ravira les nostalgiques qui constateront que l’opus précédent était peut être une erreur de parcours. Et comme le signale justement le titre « Clean Up The Mess », il faut remédier à ça : le refrain de cette chanson nous fait à lui seul oublier les lourdeurs de Whatever’s Got You Down. « Over Now » nous rappelle les sonorités et la fraîcheur de Clumsy alors que la bonne complémentarité des guitares permet une approche différente de la composition et de l’interprétation jamais trop entendue sur le répertoire du groupe. « Free Time » par exemple rappelle Foo Fighters. Volonté de capter un autre public ? Innovation ? Toujours est il que Samiam rassure globalement les fans de la première heure.

Pour ceux qui découvriraient le groupe aujourd’hui, ils pourront y voir un bon album pop avec ses qualités et ses défauts. Car malgré les belles mélodies qui composent en grande partie l’album, on pourra noter quelques longueurs. Des titres comme « Magellan » ou « Happy For You » font ainsi perdre de l’intensité à un tracklisting majoritairement pêchu.

Un disque qui fera probablement replonger certains dans la discographie du groupe et qui pourrait aussi capter l’attention d’un autre auditoire.

A écouter aussi : Samiam – Clumsy (1994, Atlantic)

Site de Samiam

Hopeless Records

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s